Débarquement de 1944 et tourisme de mémoire

4 mars 2015.

Les cérémonies commémoratives du Débarquement de 1944 ont connu un réel succès populaire tout au long de l’été 1944, que ce soit dans le Calvados ou dans la Manche. La Région Basse-Normandie a bien compris que cet évènement historique devait servir le développement touristique de la Normandie;

Dès février 2014, le conseil Régional de Basse-Normandie a signé avec l’Etat  et de nombreux partenaires le contrat de destination tourisme de mémoire. Ce contrat doit permettre aux acteurs du territoire de capitaliser sur les cérémonies qui se sont déroulées pendant l’été. L’enjeu était de profiter de la formidable médiatisation liée au 70ème anniversaire du Débarquement des Alliés en juin 1944. Pour cela, il fallait que l’accueil soit irréprochable de la part des professionnels et des acteurs publics. Pari réussi haut la main.

Dès l’automne arrivé, la Région a désigné 2 villes pour expérimenter des outils permettant aux acteurs socio-économiques de s’engager plus avant dans l’accueil des clientèles liées au tourisme de mémoire. Ce sont Bayeux, pour son évidente implication dans la thématique, et Cherbourg qui ont été retenus. On peut s’étonner de ce choix de Cherbourg. Mais, l’idée maîtresse est de donner toutes les chances à Cherbourg de retrouver sa place dans la grande histoire. Il faut en effet se rappeler que l’un des objectifs prioritaires des Alliés, en débarquant en Normandie, était de prendre Cherbourg et son port afin de débarquer toute la logistique militaire. Ainsi, de juillet 1944 jusqu’à l’automne 1945, Cherbourg a été le 1er port au monde en terme de tonnages débarqués.

Et pour inciter les acteurs locaux à améliorer ou compléter l’offre liée au tourisme de mémoire, la Région, avec l’Etat et l’Europe, a lancé en décembre 1944 un appel à projets intitulé « tourisme numérique et tourisme de mémoire en Normandie ». 200 000 € seront éventuellement décernés à entre 3 et 5 projets répondant aux objectifs de cet appel à projets.

La CCI Cherbourg Cotentin, avec des partenaires, dont la ville et l’office de tourisme de Cherbourg, a déposé un projet intitulé Cherbourg 1944 qui vise justement à redonner sa place dans l’histoire à Cherbourg. Si le projet se réalise, il sera possible, grâce à des lunettes proposant la technologie de la réalité augmentée, de voir en 3D : la vie de la garnison allemande dans la galerie du Roule, l’assaut par les Alliés de cette galerie, et l’activité du port après sa reconstruction.

Les lauréats à l’appel à projets de la Région seront connus le 3 avril lors du 2ème forum du tourisme de mémoire organisé justement par la Région Basse-Normandie.


Les commentaires sont fermés.